Bretagne participative
Déjà collecté
3 905
Objectif
5 000
61 Contributeurs
78.1%
Réussi

Mon projet

L’histoire de Brin de cueillette a débuté avec une prairie ayant accueilli des chevaux à la retraite pendant plus de 20 ans. Cette prairie de 1 hectare et demi est bordée de grands arbres...et d’un petit ruisseau. 

Après observation, réflexion, nettoyage, une première série de fruitiers a été planté

pêcher, cassissier, groseillier, pommier, poirier, prunier, figuier, cerisier et kiwis. En attendant que ça pousse...j’ai installé une safranière, une fraiseraie, des framboisiers, de la rhubarbe et des aromates.


Brin de cueillette a germé dès la première année de production de safran pour laquelle j’ai investi dans un petit 'déshydrateur'...


"Immédiatement après récolte,

la fleur est débarrassée de son pistil (c’est l’émondage)

qui en séchant se transforme en épice rouge si prisée! 

Mais la récolte est fugace, les fleurs éclosent 3 semaines dans l’année!"


J'ai patiemment attendu la récolte des fraises et des tomates pour faire mes 1ers essais de fruits déshydratés…

Le procédé de déshydratation comme moyen de conservation n’est pas nouveau mais je l’ai redécouvert, personnellement je veux dire! 

"La Nature est généreuse par ses récoltes abondantes, et impitoyables; 

une averse avant la récolte de fraises, les fruits sont abîmés,

 les limaces attaquent... 

vous ne voulez plus achetez ces fraises en barquettes!"


Il faut alors trouver les moyens pour conserver les fruits qui arrivent en masse sur une courte période et ainsi prolonger leur dégustation sur l’année !


Mes créations


Fruit, légume, feuille, entier, mixé, cru, cuit, seul ou associés... 

les possibilités sont infinies!

La déshydratation basse température préserve un maximum de nutriments et de goûts.

La liste des ingrédients est limitée à l’essentiel:

  • 0 colorant

  • 0 conservateur

  • 0 pesticide

  • 100% fruits

  • 100% VÉGAN

Le volume de stockage est réduit et le transport est facilité.

   Au fil de mes expériences, j’ai élaboré une gamme de

Pulpes de Fruits Déshydratées :

framboise, framboise/combava, fraise/safran, fraise/pomme, pomme/rhubarbe, 

figue/pomme/noix, ... 


Les Pulpes de Fruits sont à déguster pour des goûters acidulés, des apéritifs sains, dans les mueslis du matin ; c’est un plein d’énergie pour les sportifs, un vrai régal pour les enfants et les amoureux des fruits!



 > Vous retrouverez ces délicieuses friandises sous le terme cuir de fruit sur internet. Je n’aime pas le mot « cuir »    alors que l’on parle justement d’un produit 100% végétal.

 

Mais, une fois déshydratées, les plaques   de fruits mixés ont réellement   la souplesse et l’aspect lisse du cuir...  


*
  Je propose également la série  “Les Déshydratés” , avec les fruits entiers ou tranchés : fraise, pêche, tomate, ...
 Dans une démarche anti gaspi poussée, les pépins de framboises, de baies de sureau... isolés lors de la fabrication des pulpes de fruits, sont transformés en poudre et proposés en Substituts de farine sans gluten....
 
Je fabrique aussi des Compiotes*,  des préparations de fruits à tartiner aux saveurs originales : framboise/Physalis, fraise/argouse, Pêche/Poire/Monarde... et plus classiques pêches, prunes, rhubarbe, fraise.


*l'appellation "confiture" est réservée aux produits finis avec teneur en sucre de 55% minimum. La teneur en sucre de mes Compiotes varie de 40 à 60%.





Je travaille également 
 à la création de 
Sucres fleuris.
 A moyen terme je souhaite proposer une déclinaison salée, avec légumes et aromates déshydratés pour assaisonner les bouillons, les pâtes, le riz, les viandes grillées, les marinades, les vinaigrettes... 
Des aromates et épices sont déjà à disposition; stigmates de safran entiers, graines de coriandre, fenouil, aneth, céleri, piment cayenne, thym, romarin…


Tout un programme !

Utilisation des dons

Maintenant que j’ai mes recettes, il me faut un laboratoire de transformation et un espace de vente !


Jusqu’à présent mes tests ont été effectués dans ma cuisine personnelle et les quelques ventes directes à la ferme ont lieu sur le pas de la porte ou dans mon salon, pas toujours très bien rangé ! ??


Le garage actuel de 26m2, en pierre brute sur terre battue, a été repensé et va me permettre d’aménager le laboratoire et la boutique.


Et c’est là que VOUS entrez en piste!


> Les travaux vont consister à décaisser le sol existant, couler une dalle, carreler le sol, isoler les murs, le plafond, les cloisons intérieures, assurer l’électricité, l’arrivée et l’évacuation d’eau, l’aération. Bref tout est à faire. 

Les dépenses sont évaluées à ~7000€ et se divisent en 3 pôles: 


  1. gros œuvres/mise aux normes, 

Pour les matériaux et la location de matériel type pelleteuse... mon Directeur de travaux prévoit une dépense de ~4000€

  1. aménagement intérieur,

J’ai besoin de plans de travail (2m40 ~ 600€), un évier (350€) et des étagères (300€) tout inox. 

La boutique sera aménagée avec de la recup’ et des meubles maison... (~200€)


  1. matériel de transformation,

  • Un déshydrateur de capacité supérieure. Je pars sur un 20 étages à 720€ dans un premier temps !


" Mon déshydrateur actuel (9 étages) parfait pour les quelques grammes de safran annuel n’est plus adapté à l’usage dont je veux en faire."

  • Un réfrigérateur (~ 400€) pour accueillir les récoltes avant transformation .

  • Du petit matériel: saladier, spatule, douille, thermomètre, réchaud à gaz 3 brûleurs, réfractomètre, entonnoir à piston ... (~ 250€)

  • Un séchoir à herbes, comprenant une armoire bois avec des claies et un déshumidificateur (~300€)


Pour réduire la facture, les travaux seront fait en auto-construction sous la direction d’Eric, mon compagnon. Et avec l’aide des wwoofeurs de passage et ceux qui ont du temps à me consacrer !