Rechercher
 Connexion
Déjà collecté
7 400
Nouvel Objectif
8 000
74 Contributeurs
134.5%
J - 2

Le projet

Nous sommes Mathilde et Marco, habitons depuis plus de 20 ans à Telgruc-sur-Mer jolie commune en Presqu'île de Crozon, à 2 pas de la plage (oui nous avons conscience de la chance que nous avons d'être là).

En 2018, nos voisins Paulette et Georges sont partis en maison de retraite. Ils nous ont alors proposé, de nous vendre leur maison. D'abord, nous avons décliné... puis nous avons réfléchi... et puis des rêves lointains sont revenus à la surface, alors nous avons saisi l'occasion. En 2019 nous achetions la maison et avons démarré les travaux pendant le confinement du printemps 2020. On pensait qu'on en aurait pour 18 mois...  

Après 4 ans de travaux pour transformer cette maison, il nous reste à l'équiper professionnellement pour pouvoir accueillir nos passagers. Nous espérons que vous aurez envie de nous aider à faire éclore cet endroit.

Nous souhaitons créer un lieu d'accueil pour des voyageurs itinérants

Cet endroit est un futur lieu d'accueil pour les voyageurs piétons, cyclistes, travailleurs, sportifs ou pas. Un lieu entre le gîte d'étape, l'auberge de jeunesse et la guesthouse, où l'on pourra s'arrêter pour dormir une nuit, mais aussi séjourner pour rencontrer d'autres personnes, y travailler ou se détendre. Nous souhaitons en créant ce lieu développer un tourisme intégré à son environnement.


Courant septembre si tout va bien,  voire octobre, nous ouvrirons ce lieu.

En Presqu'île de Crozon à 100 mètres de la plage et du GR34, le fameux sentier des douaniers qui fait le tour de la Bretagne. Il est situé à moins de 3 km de la voie verte (ancienne voie ferrée) qui relie pour le moment Telgruc-sur-Mer à Camaret et à l'avenir Nantes à Camaret (en passant par Telgruc).

Entre Douarnenez et la Pointe de Pen-Hir, le gîte est un passage incontournable pour qui veut faire le tour de la Presqu'île de Crozon, voire le tour du Finistère ou le tour de la Bretagne à pied ou à vélo. 

Une construction durable pour atteindre la labellisation "éco-label européen"

  Depuis 2020, nous rénovons cette maison et y avons ajouté une extension en bois. La maison a été ré-isolée par l'extérieur, nous avons entièrement redistribué les pièces du RDC jusqu'au 2ème étage, avons changé la chaudière et installé un chauffe-eau solaire, créé des baies immenses à la place des vélux et rampants, etc. 

Nous avons cherché à diminuer notre empreinte dans la mesure de nos finances, et capacité techniques.

Pour tout cela, nous avons utilisé au maximum des matériaux bio-sourcés : bardage en séquoia coupé en Finistère Sud par une scierie à 30 kilomètre de chez nous, laine de bois et Métisse (toile de jean déchiquetée faite à partir des vêtements jetés dans les bennes "relais") en toiture, ouate de cellulose dans les murs, laine végétale dans les cloisons, peinture écologique, enduits à la chaux, du bois dès que possible, récupérateur d'eau de pluie pour alimenter les 6 WC, eau chaude sanitaire chauffée par des panneaux solaires. Nous avons acheté certains de nos carrelages, vasques, revêtements de sols à la Recyclerie des Matériaux (une super asso qui s'investit pour la réutilisation des matériaux de bâtiments.

Avec l'épaisseur d'isolants, nous espérons ne pas avoir besoin de chauffage... l'avenir nous le dira.

Avec 5 chambres avec salle de bain et wc pour chacune (3 pour 2 personnes, 1 pour 4 personnes, et 1 pour 5 personnes), et des parties communes (cuisine, salle à manger, salon) le gîte accueillera 15 personnes au total pour 1 nuit ou plusieurs, en individuel, en petits groupes mélangés. Dans une chambre il est possible que vous dormiez avec d'autres personnes que vous ne connaissez pas.

Les Passagers d'Ys, un éco-gîte d'étape sur le sentier des Douaniers en Bretagne !

Aujourd'hui on l'appelle "le chantier", mais demain il s'appellera "Les Passagers d'Ys" (selon la légende, la cité engloutie d'Ys le serait dans la baie de Douarnenez juste devant chez nous) ; parce qu'on voulait sortir du concept de gîte, que ce ne sera pas de l'hôtellerie traditionnelle et que les clients seront "nos passagers" d'une nuit, de 2 jours, 5 jours, 2 semaines, etc. L'objectif est d'embarquer ces passagers vers une expérience unique, entre un refuge de montagne et une auberge de jeunesse où l'on partage mutuellement ses retours de randonnée. Nous serons les "gardiens" de ce lieu.

Situés à l'écart des foules qui fréquentent le bout de la Presqu'île de Crozon, nous souhaitons développer un tourisme respectueux de l'environnement en diminuant nos consommations des ressources, en proposant une cuisine locale, en incitant nos passagers à se déplacer en modes doux ou actifs. Nous souhaitons par la suite proposer des activités peu impactantes pour l'environnement.

Vue sur mer, la baie de Douarnenez

On voit la mer depuis presque toutes les pièces du gîte. c'est incroyable


La vue est dingue   sur la baie de Douarnenez ; le champs des possible est immense pour des moments de détente et partage : la petite rando à pied pour découvrir la crique d'à côté, la balade en kayak (ou paddle) en mode rase-cailloux pour observer les huitrier pies, les tourne-pierres, les mouettes, les cormorans, les sprats sous l'eau, et avec un peu de chance on peut apercevoir un phoque ou des dauphins   . Juste de l'autre côté de la plage, le centre nautique propose du char à voile, la location de catamarans ou de planches à voile. Il y'a même des séances de yoga sur la plage.

Dès que nous aurons atteint un rythme de croisière, nous proposerons en période automne-hiver, des séjours thématiques avec les professionnels de la Presqu'île (char à voile, nautisme, trail, cuisine, etc.). 

Un éco-gîte pour passer une nuit mais aussi se restaurer !

  Nous proposerons à nos passagers, selon leur demande soit un repas confectionné par nos soins (un plat unique pour tous), soit de pouvoir utiliser la cuisine pour se faire à manger entre eux. Le petit déjeuner sera toujours disponible en libre service. Notre spécialité est la soirée crêpes, incontournable du Finistère. Si la campagne de dons est un succès nous nous équiperons d'un fumoir pour proposer du poisson fumé, avec du poisson pêché en baie de Douarnenez.

Parce qu'on est attaché à notre territoire, que consommer local cela signifie maintenir des familles à l'année en presqu'île, les repas seront évidement élaborés avec des produits locaux, frais, de saison et si possible bio. Les fournisseurs et nos partenaires pour construire les séjours, seront en priorité presqu’îliens.


À quoi serviront vos contributions ?

Pour que cette maison rénovée devienne un lieu d'étape pour voyageurs, nous devons l'équiper de tout le matériel professionnel indispensable pour son fonctionnement : piano cuisson assez large, matelas costauds, batterie de cuisine, vaisselle, congélateur, fumoir, lave-linge, tables, chaises, vaisselle, et de quoi s'installer sur la terrasse... et un abri-vélo pour nos clients cyclistes.

Ce chantier a déjà été l'occasion de réunir du monde pour nous aider, alors toujours dans cet esprit nous vous proposons ce financement participatif ; 4 ans de chantier financés par emprunt et fonds propres ont mis nos réserves sont presque à sec (les aléas du chantier et l'augmentation des matériaux) et nous avons besoin d'un coup de pouce pour l'équiper, dernière étape avant ouverture.

Des dons pour terminer l'équipement professionnel