Bretagne participative
Déjà collecté
940
Objectif
5 000
25 Contributeurs
18.8%
Terminé

Mon projet

A l'appui d'une association créée fin 2016 à Trébeurden; association dénommée ‘’EMBARQUE à TREB‘’ et regroupant le CAP Plongée, l'École de voile, le Yachting Club, la SNSM et aussi la Marie de Trébeurden, nous avons relancé en 2017 le Festival du Film et de l'Image des Mondes Sous Marins qui avait été initié en 2011 par le CAP.

Après trois années réussies, nous lançons cette année la cinquième édition de ce Festival.

Le cœur de ce Festival est un concours international de films et de photos.

Autour de films et d'images splendides, nous organisons des conférences et des animations, dont un concours pour les jeunes de la région : ''Construit ton court métrage sous marin''. Des ateliers, animés par des animateurs professionnels, permettent aux enfants de construire leur film sur une matinée ou une après midi : création d'un scénario, mise en musique, rédaction de textes, etc...

Chaque année, nous définissons un fil conducteur pour le Festival:

  • il y a 3 ans c'était l'histoire de l'image sous marine, avec comme parrain pour cette seconde édition Daniel MERCIER, Fondateur du festival d'Antibes qui a duré 60 ans.
  • il y a 2 ans, le Festival était orienté sur tout ce qui détruit nos océans (plastiques, pollutions diverses, sons humains), avec pour parrain le célèbre navigateur Yvan BOURGNON, venu nous présenter son projet MANTA, bateau nettoyeur des océans.
  • il y a 1 an, pour notre 4ème édition, nous avons parlé de plongée ''extrême'' sous les glaces et avons partagé et échangé sur les conditions de préparations d'aventures extrêmes sur les pôles. Notre Marraine était un médecin urgentiste de Lannion, Véronique MEROUR, elle même plongeuse et membre des deux dernières expéditions '' UNDER THE POLE''.

Cette année, notre fil conducteur sera ''Le sauvetage en Mer''. Nous souhaitons mettre à l'honneur la SNSM, mais nous parlerons aussi du sauvetage en mer sous toutes ses formes.

Pourquoi un tel Festival

Il n’existe aucun festival de ce genre du Nord au Sud de la France, 

sur sa côte Ouest. 

Nombre d'acteurs locaux : communes, collectivité territoriale, LPO, conservatoire du littoral, Aquarium de Trégastel, etc. ont considéré que ce projet de Festival faisait complètement sens avec notre superbe Côte de Granit Rose.

Ce festival du film des mondes sous-marins revêt de notre point de vue un caractère régional, voire national et peut être déclaré maintenant international au niveau des concours (plusieurs candidatures étrangères depuis deux années), 

Il est non seulement unique pour notre région du Trégor, mais source de connaissance pour tous les publics, proches ou non de la mer.

Il s'inscrit dans le débat mondial sur la biodiversité et la protection de notre planète, plus particulièrement des océans.

En mobilisant les écoles primaires du secteur, il permet la découverte des richesses maritimes qui nous entourent et qu'il faut préserver.

C'est dans ce cadre que nous avons inscrit une journée spéciale sur les ''algues en Bretagne '' en parallèle du Festival. Une journée complète avec cueillette sur l'estran, compréhension, information, formation de base, conférences et dégustation.

Utilisation des dons

La construction d'un Festival nécessite beaucoup d'argent. Si nous avons pu boucler rapidement les budgets 2017,2018 et 2019, nous souhaiterions aller plus loin en créant en aparté du festival un petit salon professionnel permettant à un large public de découvrir toutes les nouvelles technologies du moment, notamment celles qui conduisent à la découverte des profondeurs maritimes, mais aussi tous les emplois liés à la mer, plus particulièrement ceux qui sont actuellement créateurs d'emplois.

La construction d'un salon coûte de l'argent : normes et contraintes sécuritaires très importantes. 

Aussi modeste soit-il, c'est d'entrée de jeu une somme de 5 000 euros minimum qu'il faut dépenser avant même de pouvoir ouvrir un stand.

Consécutivement, nous souhaiterions porter au cœur du Festival des films renommés qui font sens avec nos objectifs de faire découvrir la mer, ses richesses et les enjeux de notre époque pour sauvegarder notre humanité.

Ces films coûtent très chers pour pouvoir être programmés.

Nous arrivons à négocier, mais notre petit budget actuel ne nous permet pas encore d'accéder à certains conférenciers reconnus et aux films associés.

En toute transparence, nos budgets 2017, 2018 et 2019 ont été respectivement de 16  000, 18 000 et 15 000 euros.

Qui suis-je ?

Notre association est une ‘’fédération‘’ d’associations tournées vers la mer, à savoir : le CAP Plongée, l'École de voile, le Yachting Club, la SNSM et aussi la Marie de Trébeurden.

Située au cœur du Trégor et de la très belle Côte de Granit Rose, notre commune est le siège d’un des plus importants clubs de plongée sous-marine de France, le CAP.

Ce club forme non seulement à la plongée loisir, mais aussi à l’obtention de diplômes d’état (tous niveaux de plongée) et depuis cinq ans, aux diplômes d’état de scaphandriers, débouchant sur des emplois à travers le monde entier dans les sociétés en recherche de compétences en travaux sous-marins (plateformes off-shore ; zones portuaires ; etc.).

En 2011, le CAP avait porté un projet de création d’un festival du film du monde sous -marin ; festival qui, construit à partir d’une feuille blanche, avait superbement fonctionné.

Il avait réussi à organiser non seulement un concours de films et un concours de photos sous-marines, mais aussi à générer des conférences et autres débats sur le monde des fonds marins.

Il avait eu le très grand honneur de voir l’un des fils du commandant COUSTEAU accepter de parrainer ce 1er festival.

Certains des inventeurs des mythiques épaves ‘’ TITANIC ‘’ et ‘’ SAINT EXUPERY ‘’ ont aussi tenu conférence à l'occasion de cette première édition.

Face à un tel succès et engouement, le projet d’un festival n°2 était débattu.

Il a été convenu de créer une association spécifique qui porterait ce projet.

Nous avons pour projet de construire un grand festival ‘’ original, innovant, porté vers l’avenir, la biodiversité, la planète bleue, ses aires marines protégées et tous ses emplois potentiels sous-jacents .’’

Au travers de cet objectif, nous pensons à tout ce qui tourne autour de la recherche maritime et spatiale, les deux conjointes (notre histoire locale nous positionne en bonne place sur ce créneau), nous pensons aux technologies de communication en direction des professionnels de la mer et du loisir aquatique, nous pensons à la météorologie, nous pensons à l’environnement, à la montée des eaux, aux études sur les algues vertes, à la protection des sables nourriciers.

En ce sens, nous souhaitons construire, sur trois à cinq ans, une journée festival consacrée aux enfants. Réfléchir au sauvetage de notre planète bleue avec nos classes de CE1, CE2, CM1 ou encore de CM2.

****************************************

PS : Nous avons retenu depuis 2018 comme trophée pour les lauréats Films et Photos, l’Ormeau d’Or. Le trophée, réalisé par une artiste de Saint-Brieuc, est présenté ci-dessous.